Whisky Ballantine's avec verre

Ce produit n'est pas disponible dans votre zone de livraison.

Information sur le produit

Description

Maltage
Le but du maltage est d'extraire l'amidon contenu dans le grain pour le transformer en sucre, qui se transformera à son tour en alcool. Les grains sont d'abord nettoyés, puis immergés pendant 2-3 jours dans de l'eau de source locale. Une fois gonflés, les grains sont étalés pendant 12 jours sur l'aire de maltage et retournés fréquemment avec une pelle en bois. L'orge fermentée, appelée malt vert, est ensuite mise à sécher sur une touraille. Les fumées d'un feu de tourbe passant par les trous de la touraille imprègnent les grains d'orge maltée. C'est ainsi que naissent les arômes particuliers et la couleur dorée du whisky.

Brassage
Une fois sec, le malt est broyé, puis mélangé à de l'eau chaude dans un grand récipient en bois ou en métal, la cuve de brassage. Un brassage continu permet d'extraire les parties sucrées du malt. Le produit obtenu est le moût également appelé "wort".

Fermentation
Après brassage, le moût est pompé dans de grandes cuves, les "wash-stills", pour transformer le sucre en alcool par fermentation. Pour accélérer le processus, on ajoute de la levure. Le liquide est remué sans cesse pendant les 48 heures qui suivent. À l'issue de cette opération, on obtient un alcool titrant 7 - 10 %: le "wash".

Distillation
Selon une tradition ancestrale, les whiskies écossais sont distillés dans des alambics de cuivre en forme d'oignons: les "pot stills". Le moût à basse teneur en alcool est pompé dans ces alambics où il est alors chauffé. Contrairement à l'eau, l'alcool s'évapore déjà à 68,8° Celsius. C'est ainsi qu'il se sépare du moût pour monter vers les parties supérieures de l'alambic.

Les vapeurs alcoolisées se condensent en produisant, après 9 heures de distillation continue, le "low wine", eau de vie brute titrant 25 - 35 % d'alcool. Une deuxième distillation de 6 heures produit une eau de vie pure de 60 à 68 % vol. Cette opération s'effectue également dans des "pot stills".

Maturation
À ce stade, les fûts sont essentiels car ce sont eux qui vont conférer au whisky sa robe, son bouquet, et une partie de sa saveur. La plupart du temps, ce sont des fûts en chêne à xérès, à bourbon ou à porto. Pendant le vieillissement, de 3 à 5 % de l'alcool s'évaporent à travers les parois des fûts. C'est ce qu'on appelle poétiquement la "part des anges".

Après un entreposage minimum de 3 ans, le distillat est réduit avec de l'eau de source pour en abaisser la teneur en alcool à 40 %, avant d'être assemblé (blending), puis mis en bouteille. En Écosse, une durée de vieillissement minimum de 3 ans est imposée par la loi.

Proof
En anglais, "proof" désigne la teneur en alcool d'une boisson. Aux USA, par exemple, un proof de 80 % correspond environ à 40 % vol.

Blending
Le blending est l'assemblage du scotch, c'est-à-dire le mélange de différentes sortes de singles whiskies (jusqu'à 50). Cette opération est décisive: c'est elle qui donnera au whisky son style, son caractère. Un bon blended scotch est un whisky de qualité qui reste constant durant de nombreuses années. Seul le blendmaster connaît les whiskies qui doivent être mélangés, et dans quelle proportion. C'est pourquoi son attachement durable au producteur est un gage de pérennité du style et du caractère d'une marque. Robert Hicks est déjà le troisième d'une lignée de blendmasters chez Ballantine's.

Remarque

En raison des dispositions légales (loi sur l''alcool), les bons de réduction ne sont pas valables pour cet article (p. ex. 10% de réduction)

Particularités

Leader du marché suisse

Teneur en alcool

40.0%

Évaluations

Il n'y a pas encore d'évaluation actuellement confirmée pour ce produit.  Contribuer une première évaluation pour ce produit. (Dans le cas où vous avez déjà donné votre avis, votre évaluation devrait être confirmée dans les 24-48 heures.)